Le Grand Paris Express

Pièce maîtresse du projet du Grand Paris, le Grand Paris Express est un projet stratégique pour l’avenir de l’Ile-de-France

Il s’agit d’un projet d’envergure qui prévoit la construction d’un métro automatique autour de Paris qui permettra d’améliorer l’offre de transports de banlieue-à-banlieue, et d’éviter de passer obligatoirement par le centre de la capitale.

Il est né de la fusion de deux projets concurrents : d’une part « Arc Express », porté par la Région et le STIF (organisme organisatrice des transports en Ile-de-France), et d’autre part le « Métro du Grand Paris », défendu par le gouvernement de l’époque.

Deux projets, deux philosophies. Le premier projet prévoyait un métro de 60 km de rocade, avec un maximum de correspondances avec le réseau existant. Le but était d’améliorer les conditions de vie des franciliens. Le second prévoyait un réseau en forme de double boucle de 130 km autour de Paris, appelée aussi « Grand Huit ». Le projet cherchait surtout à assurer une vitesse commerciale importante, tout en proposant des correspondances stratégiques, afin de soutenir le développement économique de pôles (« Clusters », centre d’affaires) autour de Paris.

A la suite de débats publics, un accord est intervenu le 26 janvier 2011 entre l’Etat et la Région. Les deux projets fusionnent : le Grand Paris Express est né.

Que prévoit le Grand Paris Express ?

Long de 205 km, le nouveau réseau sera composé de quatre lignes et deux extensions de lignes, toutes automatiques et équipées de portes palières ce qui garantira un niveau de service et de sécurité optimal.

La Ligne 15, qui sera circulaire autour de Paris, reliera notamment La Défense, Saint-Denis, Rosny-sous-Bois, Champigny-sur-Marne, Villejuif, Issy-les-Moulineaux, Nanterre.

La Ligne 16 reliera Noisy-Champs à Saint-Denis Pleyel.

La Ligne 17 assurera la liaison entre Saint-Denis Pleyel et Le Mesnil Amelot, en passant par les aéroports du Bourget et de Charles de Gaulle.

La Ligne 18 reliera l’Aéroport d’Orly à Versailles Chantiers, en passant par Massy et le CEA de Saint-Aubin.

Le prolongement de la Ligne 14 se fera au Nord jusqu’à Saint-Denis Pleyel, et au Sud jusqu’à l’Aéroport d’Orly.

Le prolongement de la Ligne 11 se fera à l’Est jusqu’à Noisy-Champs.

La réalisation du Grand Paris Express se fera par phases

Sa mise en service totale est prévue à l’horizon 2030

La Société du Grand Paris (SGP) assurera la maîtrise d’ouvrage de l’ensemble du projet, à l’exception de deux tronçons sur le prolongement de la Ligne 14 et de la Ligne 11 qui seront à la charge du STIF et de la RATP.

L’élaboration de chaque ligne fera l’objet d’une concertation continue avec tous les acteurs du projet, et d’une concertation renforcée avec les citoyens, en amont de chaque enquête publique. Au terme de cette enquête, les pouvoirs publics pourront prononcer la déclaration d’utilité publique du projet. Les travaux pourront alors démarrer.

SOCIAL MEDIA