Le CDT Grand Orly

Le CDT du Grand-Orly vient s’insérer dans un territoire riche en projets et en équipements. En effet, il est à la jonction de pôles comme ceux de Massy, de Saclay, des communes de la 1ère couronne parisienne ainsi que de la Vallée Scientifique de la Bièvre et de l’opération Seine Amont.
Le territoire du CDT comporte de grands équipements comme l’aéroport d’Orly (qui représente 20% de sa surface) mais aussi le MIN de Rungis. La vocation de ce territoire est donc multiple avec les activités aéroportuaires, la logistique (SOGARIS), l’alimentaire et des activités tertiaires. La nature même de ces grands équipements dont les accès sont limités ou réglementés, ont fortement fractionné le territoire dont les différents éléments communiquent peu entre eux. La présence de ces grandes activités et le nombre d’emplois qu’elles représentent a pour conséquence que la part des actifs résidents est supérieure à la moyenne de l’Ile-de-France.

Périmètre

Le projet de CDT couvre 14 communes du Sud de Paris à cheval sur le Val-de-Marne (9 communes) et l’Essonne (5 communes) : Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste, Morangis, Wissous, Ablon-sur-Seine, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi et Villeneuve-Saint-Georges. Elles représentent au total près de 250 000 habitants et 135 000 emplois.

Calendrier

L’accord-cadre a été signé le 6 novembre 2013 et le projet de CDT devrait être validé en 2014.

Principaux objectifs du CDT 

3 grands objectifs ont été identifiés dans le cadre du CDT :

  • Améliorer les transports et la mobilité : l’accessibilité de l’aéroport devra être améliorée grâce au TGV, au Grand Paris Express, au tramway et aux bus, mais plus généralement la desserte par les transports en commun devra être améliorée à l’échelle du territoire.
  • Le développement économique autour et en complément des filières historiques du territoire (aéronautique, alimentation, transport), avec une diversification tertiaire et de grands projets comme la Cité de la gastronomie ou Cœur d’Orly
  • Le développement d’une offre résidentielle attractive avec la construction de 2 400 logements par an, la réduction des nuisances sonores et du risque d’inondation.

Parmi les projets identifiés dans le CDT on peut retenir :

  • L’interconnexion de l’aéroport d’Orly au réseau TGV (barreau sud), voire la création à l’étude d’une ligne LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon
  • Le prolongement de la ligne 14 du métro jusqu’à Orly à horizon 2023 (selon la dernière annonce du 1er Ministre en juillet) qui offrira 4 nouvelles gares sur le territoire du CDT
  • La création de la ligne 18 du GPE qui reliera Orly à Versailles
  • La création d’une nouvelle ligne de Tramway « Porte de Choisy-Orly Ville » en remplacement de la ligne de bus saturée et développement de diverses offres de transports en site propre
  • Requalification des grands axes routiers comme la RN7, franchissement de la Seine, contournement de la plateforme aéroportuaire et facilitation de l’inter-modalité voiture-transports en commun
  • Renforcement des capacités d’accueil du secteur d’Orly avec le développement à terme d’un million de mètres carrés de bureaux,  commerces, hôtels et services (Cœur d’Orly) , le renforcement du MIN de Rungis avec notamment un partenariat avec le projet de la Cité de la Gastronomie, le développement des activités de transformation et le renforcement du lien avec la filière santé ou encore la rénovation du terminal ferroviaire du MIN qui devrait doubler ses capacités.
  • Amélioration des sites logistiques existants et renforcement du niveau de l’emploi mais également diversification économique avec le développement d’une offre de bureaux complémentaire (100 000 m² à Chevilly Larue)
  • Développement de la Cité de la Gastronomie qui offrira à terme un équipement culturel (médiathèque et auditorium),des restaurants, centre de formation, chambres d’hôtel et résidences et activités économiques
  • En matière de logement et d’urbanisme, le CDT prévoit notamment le développement de nouveaux quartiers sur l’axe RD7/N7, un bio-quartier à Orly, la requalification des berges de la Seine ou encore la requalification des centre-ville de Villeneuve Saint Georges et Ablon sur Seine

 

 

Source : Accord Cadre CDT Grand Orly