Economie du Grand Paris

L’Ile-de-France est la 1ère économie européenne

Paris est la capitale politique et économique de la France. Avec un PIB de 649 milliards d’euros, elle représente 30% de la richesse produite en France en 2014 et son poids dans l’économie française tend à se renforcer ces dernières années. L’Ile-de-France est également la 1ère région économique européenne avec environ 5% de son PIB.

L’économie de la région présente des spécificités propres aux grandes métropoles mondiales. Ainsi l’économie y est essentiellement tertiaire avec 87% de la valeur ajoutée produite en Ile-de-France. Le poids du secteur tertiaire est de 10 points supérieur à la moyenne des autres régions (75%) notamment en raison de la forte présence de sièges sociaux de grandes entreprises, du poids des services financiers et des services aux entreprises. A contrario, l’industrie est nettement moins présente en Ile-de-France que dans le reste du pays.

Le site privilégié d’implantation des grandes entreprises

De par la taille de son économie et la diversité de ses infrastructures, Paris et sa région sont une destination naturelle pour les grandes entreprises, qu’elles soient françaises ou internationales.

En 2016, l’Ile-de-France était la 2ème destination d’investissement en Europe après Londres selon le classement réalisé par KPMG « Global Cities Investment Monitor ». D’après ce même classement, elle occupait le 5ème rang mondial en 2016 puisque New-York et Hong Kong ont remonté dans le classement.

Selon le classement Forbes « Fortune Global 500 », 29 des 31 plus grandes entreprises françaises ont leur siège en Ile-de-France, générant un revenu annuel de plus de 2 milliards de dollars. Plus largement, le tiers de ces 500 plus grandes entreprises du monde y ont également un siège social. A l’échelle mondiale, Paris se classe 3ème en nombre de grandes entreprises et 1ère en Europe, devant ses principales concurrentes que peuvent être Londres ou New-York.

Une économie diversifiée et ouverte aux échanges internationaux

Bien que très tertiaire, l’économie francilienne est diversifiée et compte de nombreuses grandes entreprises leaders de leur secteur dans des activités comme l’aéronautique / aérospatiale, les technologies informatiques ou de télécommunication, les bio-technologies et sciences, ou encore l’environnement. On y trouve également de nombreuses sociétés industrielles, qu’elles aient implanté leur siège social ou conservé des unités de production dans la région.

La région est aussi la plaque-tournante des échanges internationaux de la France, et notamment la porte d’entrée des importations pour la France. Elle représente à elle-seule le quart des importations et environ 20% des exportations du pays. Bien que la majorité des échanges soit réalisée avec les pays européens, les Etats-Unis et la Chine font partie des partenaires économiques privilégiés de la région.

En termes d’activité des entreprises, d’une part les grands groupes français du CAC 40, pratiquement tous présents à Paris, réalisent la très grande majorité de leur CA à l’international (environ 75%). D’autre part, on compte environ 13 000 entreprises étrangères qui représentent près d’un demi-million d’emplois dans la région (16% des emplois totaux). Les nationalités les plus représentées parmi ces entreprises étrangères sont le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Etats-Unis.