Les lauréats de l’appel à projets « Inventons la métropole » désignés

By | Actualités | No Comments

Les lauréats de l’appel à projets « Inventons la métropole » désignés

Un an après son lancement, les lauréats de l’appel à projet « Inventons la métropole du Grand Paris » ont été révélés au Pavillon Baltard le 18 octobre.

Répartis sur l’ensemble de la Métropole, cet appel à projet a permis de sélectionner 51 sites (proposés par les maires) sur les 153 groupements finalistes auditionnés du 18 septembre au 13 octobre. 19 des 51 sites sont situés à proximité d’une future gare du Grand Paris Express, représentant 90 hectares, soit 50 % des surfaces proposés pour la consultation. Les lauréat sont composés d’une vingtaine de promoteurs, autant d’investisseurs, (parfois les mêmes) et plus d’une centaine d’équipes d’architectes.

Le Président de la MGP, Patrick Ollier a d’ailleurs profité de cet évènement pour annoncer qu’il y aurait un « Inventons la Métropole 2 » en 2018.

Gare des Ardoines, c’est parti !

By | Actualités | No Comments

Gare des Ardoines, c’est parti !

Les travaux d’interconnexion du GPE pour la gare des Ardoines menés par SNCF Réseaux ont commencé. C’est un chantier de grande ampleur dont le coût est estimé à 60 millions d’euros, financé par l’Etat, la région et la SGP. Cette opération complexe vise à construire le souterrain qui permettra aux usagers de faire la correspondance entre la ligne 15 sud et le RER C. Ce couloir en béton de 30 m de long et de 2 500 tonnes, qui sera créé sur place, traversera la nappe phréatique lors de sa mise en place en mai 2018.

La dernière ligne du GPE déclarée d’utilité publique

By | Actualités | No Comments

La dernière ligne du GPE déclarée d’utilité publique

La ligne 18 a été, à son tour, déclarée d’utilité publique au Journal Officiel. Cette ligne de 35 km desservira 7 gares entre Orly et Saclay en 2024, puis sera prolongée jusqu’à Versailles dès 2030. Ainsi, les cinq lignes du Grand Paris Express (14, 15, 16, 17 et 18) ont désormais toutes été déclarées d’utilité publique.

Les revenus du CDG Express

By | Actualités | No Comments

Les revenus du CDG Express

Une fois construite, cette ligne qui reliera Paris et l’aéroport de Roissy en 20 minutes, disposera de deux sources de revenus. La première sera un péage dont devra s’acquitter l’exploitant de la ligne –désigné en 2018 – pour faire circuler ses trains (avec une part variable indexée sur la fréquentation). La seconde sera une taxe prélevée sur tous les billets au départ ou à l’arrivée de Roissy (hors correspondances). Votée en décembre, cette taxe ne sera applicable qu’en avril 2024 et non dès 2017 comme cela avait été évoqué au départ, et ne pourra dépasser un plafond d’1,40 € qui sera fixé par arrêté ministériel.

Tour d’horizon de la ligne 15

By | Actualités | No Comments

Tour d’horizon de la ligne 15

Si les 10 tunneliers ne feront leur apparition qu’à partir de 2018, les chantiers sur la ligne 15 n’en fleurissent pas moins puisque de nombreuses gares sont déjà en travaux. Des « boîtes » de béton sont installées plus ou moins profondément en sous-sol et sont longues de 109 mètres sur 22 à 25 mètres de large. Elles sont installées par « ripage » : la « boite » est fabriquée en surface puis est glissée en sous-sol. D’ailleurs celui de la gare de Champigny, en janvier dernier, a attiré de nombreux visiteurs ; l’ouvrage de béton armé de 3 600 tonnes a parcouru 47 mètres sous l’action de quatre vérins pour venir s’insérer dans le talus ferroviaire. Les prochaines seront celles de la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart le 15 août prochain, et de Cachan à la Toussaint. La gare Villejuif-Institut Gustave Roussy sera une des gares les plus profondes de la ligne 15, à plus de 40 mètres du sol, puisque l’Institut se trouve sur une butte, elle devrait cependant bénéficier d’un éclairage naturel.

La SGP rachète une partie des terrains PSA

By | Actualités | No Comments

La SGP rachète une partie des terrains PSA

Depuis le départ du groupe PSA en 2013 de la commune d’Aulnay-sous-Bois, 160 ha de friche industrielle attendaient de connaître leur avenir. C’est, en partie, chose faite puisqu’aujourd’hui, la Société du Grand Paris a acheté 28 ha à l’industriel français. Ce site – dont la dépollution sera prise en charge par PSA – accueillera le centre d’exploitation du Grand Paris Express où travailleront plus de 400 personnes.

Quoi de neuf pour le commerce ?

By | Actualités | No Comments

Ça bouge sur les Champs

300 000 visiteurs foulent chaque jour les pavés de l’avenue des Champs-Elysées. Surfant sur
l’attrait touristique de la plus belle avenue du monde, les enseignes se bousculent pour pouvoir
y implanter leur « flagship » et en faire ainsi un site vitrine pour leur marque. Ainsi, depuis le
début de l’année, la célèbre artère s’est vue totalement métamorphosée.
M&M’s : Après avoir pénétré le marché français via une surface de vente au sein de l’aérogare
de Roissy, la célèbre marque de bonbons jaunes et rouges a décidé d’implanter son premier «
grand magasin » au 118 avenue des Champs-Elysées. En lieu et place du MERCEDES, la
marque bénéficiera, fin 2017-début 2018, d’une surface de 1 000 m², incluant une surface de
vente d’environ 500 m², pour un loyer annuel avoisinant les 15 millions d’euros, soit le double
de celui du concessionnaire allemand actuellement en place. Paris viendra ainsi s’ajouter au
palmarès de M&M’s, qui est déjà implanté à New-York, Orlando, Las Vegas et Shanghai.
Notons que ce dernier était en lice avec la marque de lingerie VICTORIA’S SECRET pour cet
emplacement emblématique des Champs-Elysées.

APPLE : Futur voisin de M&M’s, APPLE devrait de son côté s’implanter au numéro 114, à la
place des actuelles boutiques IKKS et WESTON. La marque à la pomme devrait prendre
l’intégralité de l’immeuble, soit 6 200 m², afin d’y implanter son showroom et ses bureaux. Pour
cet emplacement de choix, le géant américain a signé, fin 2015, un bail de 12 ans ferme,
moyennant un loyer annuel de 12 millions d’euros, avec une ouverture prévue en 2019. Notons
qu’il s’agira de la 4ème boutique parisienne d’APPLE, après celles du Carrousel du Louvre, de la
place de l’Opéra et celle de Saint-Germain dont l’ouverture se profile pour la fin de l’année.

FIVE GUYS : Une deuxième implantation en France pour la célèbre marque américaine de
burgers « haut de gamme », et pas des moindres. Après le franc succès de l’enseigne au sein
de Bercy Village, FIVE GUYS a choisi le 49-51 avenue des Champs-Elysées pour y implanter
son deuxième restaurant, en remplacement du glacier HÄAGEN-DAZS. L’ouverture de ce
restaurant, qui s’étendra sur 5 étages, soit une surface avoisinant les 1 500 m², est prévue pour
fin 2016, plus précisément le 18 décembre prochain. Au-delà de cette première implantation, la
marque de burger a également prévu plusieurs ouvertures franciliennes courant 2017, dans
des lieux disposant d’un fort potentiel touristique : au sein de la Gare du Nord ou encore à «
Disney Village ».

GALERIES LAFAYETTE : Après de longues interrogations sur le successeur de VIRGIN
MEGASTORE, tout est désormais plus clair : il s’agira du célèbre grand magasin français les
GALERIES LAFAYETTE. L’enseigne bénéficiera d’une surface de vente de 9 000 m², le double
de celle de VIRGIN MEGASTORE, soit la plus grande de toute l’avenue. Dès cette fin d’année,
des travaux de rénovation/restructuration seront entrepris pour une ouverture d’ici fin 2018. La
restructuration ne portera pas seulement sur les futurs locaux de l’enseigne, mais s’étendra
également à celles déjà présentes en pied d’immeuble (MONOPRIX, LOUIS PION, NAF
NAF…). Coïncidence, Théophile Bader, co-fondateur des GALERIES LAFAYETTE, convaincu
du potentiel de la célèbre avenue, avait été acquis en 1927 le 52 Champs-Elysées afin d’y
implanter l’enseigne. Cependant, à cause de la crise de 1929, ce dernier avait dû revendre
l’immeuble et abandonner son projet d’implantation. C’est donc près de 90 ans après le projet
Théophile Bader que Nicolas Houzé, actuel directeur des GALERIES et successeur de ce
dernier, concrétisera le projet.

BANANA REPUBLIC : Actuellement en grande difficulté, la chaîne américaine GAP, à laquelle
appartient la filiale BANANA REPUBLIC, a annoncé la fermeture de plusieurs dizaines de
magasins à travers le monde. Ainsi, après 5 ans de fonctionnement, le magasin BANANA
REPUBLIC situé au 22 avenue des Champs-Elysées tirera définitivement son rideau fin 2016,
après la période des fêtes. L’enseigne quitte ainsi le territoire français, puisqu’il s’agissait ici du
seul et unique magasin de la marque en France. Les locaux ne resteront cependant pas vides
très longtemps : l’enseigne ADIDAS s’est déjà positionnée sur ces derniers, afin d’étendre son
magasin. Elle pourra ainsi bénéficier d’un supplément de 194 m² en RDC, d’environ 1 300 m²
en sous-sol et de 800 m² de réserves.

Le tronçon nord de la ligne 17 déclaré d’utilité publique

By | Actualités | No Comments

Le tronçon nord de la ligne 17 déclaré d’utilité publique

Après le Sud en fin d’année 2015, c’est au tour du tronçon Nord de la ligne 17 du Grand Paris Express d’être déclaré d’utilité publique par un décret publié au Journal Officiel. Ce tronçon long de 20 km s’étendra de l’actuelle gare RER du Bourget jusqu’au Mesnil-Amelot au nord de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. L’ensemble de la ligne doit être mise en service d’ici 2030 avec une étape en 2024 pour le tronçon qui ira de Saint-Denis Pleyel à l’aéroport de Roissy. La commission d’enquête a d’ailleurs préconisé une extension de la ligne jusqu’à Nanterre-la-folie après 2030.

Eole, c’est parti !

By | Actualités | No Comments

Eole, c’est parti !

Ca y est, l’enveloppe budgétaire du RER E est consolidée, ce sont 400 millions d’euros supplémentaires qui viennent de lui être accordés, portant le financement de l’extension du RER E à l’Ouest à 2 milliards d’euros. En parallèle les travaux ont commencé Porte Maillot mais également à Courbevoie où les constructions des puits ont démarré. Le premier se verra coiffé d’un hangar acoustique pour pallier les nuisances sonores liées au creusement du tunnel – sans tunnelier pour s’adapter aux contraintes spécifique de la dalle de La Défense – et sera rebouché à la fin du chantier. Le deuxième – où passera un tunnelier sera également coiffé d’un hangar acoustique – et le troisième serviront à évacuer les boues et déblais, et seront conservés comme tunnel d’accès pour les secours. Une base sera également construite sur les quais de Seine pour évacuer par barges les boues issues des travaux.

Le protocole du Campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord est signé

By | Actualités | No Comments

Le protocole du Campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord est signé

Le protocole de partenariat pour l’implantation du futur Campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord a été conclu le 19 décembre entre la mairie de Saint-Ouen et les différentes parties prenantes du Campus. Ce nouvel établissement de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) se situera dans la ZAC des Docks de Saint-Ouen et regroupera plusieurs structures existantes en un seul site. Un débat public sera organisé du 27 janvier au 17 mars pour instaurer un dialogue entre personnel, riverains, etc… Le démarrage des travaux est actuellement prévu pour 2020, avec une mise en service du Campus pour 2025.